Home

Events

| << | >> |

Adventus in Meymac

L’Abbaye Saint-André
Centre d’Art Contemporain in Meymac, 2012
Commissaire: Caroline Bissière

La marche, en tant qu’expérience sociale et mentale

En 2012, Simon Beer réalise le monumental calendrier de l’Avent sur la façade de l’ancien Abbaye de Meymac. Chaque fenêtre de l’Avent s’illumine chaque jour du blason d’un lieu spécifique et du proverbe qui lui est associé.

Le projet est initialement une longue marche de 930 km, que l’artiste a menée  de Zürich à Meymac selon des trajets spécifiques qui le conduisaient chaque jour à une halte dans un lieu de culte, cloître, couvent, abbaye ou presbytère.

En Suisse, les arrêts sont les suivants : Zürich, Cham, Rickenbach, Schüpfheim, Langnau, Bern, Fribourg, Romont, Cully, Rolle, Genève et en France: Bellegarde-sur-Valserine, Nantua, Bourg en Bresse, Le Plantay, Lyon, Eveux, Saint Galmier, Saint-Bonnet-Le-Château, La Chaise Dieu, Langeac, Lavaudieu, Blesle, Marcenat, Bort-les-Orgues et Meymac.

L’ensemble du calendrier de l’Avent est le résultat d’une haute performance physique d’un mois, doublée d’une réelle découverte de soi, d’un pèlerinage personnel même si les lieux ne sont pas ceux d’un pèlerinage classique. Une telle marche est aussi une expérience sociale et mentale qui amena Simon Beer à faire des rencontres remarquables et à avoir de riches échanges avec les religieux des sites visités. Au cours de ces discussions intensives avec les religieux, des idées pertinentes ont émergé pour le projet artistique. Ces dernières découlaient d’une question : « Quel conseil me donneriez vous pour la suite de ma marche? ».

Ensuite, ce conseil, quintessence de la journée et de la rencontre, prit la forme d’un proverbe intégré au projet.

Ainsi, par exemple pour le premier jour : „Dilatato corde per viam tuam procede“ (poursuivez votre chemin avec le cœur ouvert),

ou encore pour le 7ème jour :

 „Iter nos perficit“ (c’est le chemin qui nous destine) ,

puis pour le 18ème jour :

„Sibilus aurae tenuis“ (le bruissement d’un arrêt respiratoire),

et enfin „Surge et ambula“ ( levez vous et allez y) pour le 25ème  et dernier jour.

Qu’il s’agisse d’un passage biblique, d’un conseil religieux ou d’une instruction spirituelle, la devise du jour est retranscrite en latin.

 

Jour 14, près de Le Plantay.

Jour 12, Nantua avec Père Pierre Le Bourgeois, Abbatiale St. Michel.

Jour 21, La Chaise Dieu avec Frère Jean Théophane, Abbatiale Saint Robert.

Jour 2, Cham-Hadorn avec Schwester Maria Consolata, Kloster Frauenthal.


Jour 25, après 930km arrivée à Meymac.